Renaud Fulconis - Rhinoceros noir en Afrique

J’ai grandi et j’ai construit ma vie avec ce que je considère comme étant cinq atouts majeurs :

  • J’ai toujours pensé que tout est possible
  • L’échec ne m’a jamais fait peur et quand il est survenu, il m’a nourri
  • Je n’ai jamais rien fait pour obtenir une quelconque reconnaissance
  • Pour moi rien ou presque n’est blanc ou noir, mais le plus souvent une nuance entre les deux.
  • Enfin, et c’est probablement le plus important même si je n’en ai pris conscience et n’ai trouvé pertinent de le nommer que récemment : j’ai toujours eu pour moi-même un amour  inconditionnel, sans réserve.

Grâce à cela, j’ai toujours donné de la couleur à mes rêves. J’en ai réalisé beaucoup, et j’en réalise encore.

Après avoir échoué à trois reprises au bac Economie (les maths à l’époque n’étaient pas mon fort), j’ai étudié la communication et ai obtenu un diplôme de Relations Publiques à l’Institut Supérieur de l’Entreprise et des Affaires (ISEA) à Neuilly sur Seine en 1989. Passionné par le triathlon depuis 1983, j’enchaîne les compétitions en France et à l’étranger jusqu’à ma participation à l’Ironman d’Hawaii* en 1990. Frustré par le fait de voyager pour le sport sans jamais rien voir des pays visités, je décide alors d’utiliser celui-ci comme moyen de découverte et passe les dix années suivantes à effectuer des expéditions sportives. Entre deux, je partage ces voyages extrêmes lors de conférences, aux quatre coins de la France.

Renaud Fulconis - Mon parcours et ma démarche

Après quelques saisons chez Air France comme steward, puis chez Center Parcs comme surveillant de bassins, je passe mon brevet de pilote d’ULM pendulaire, puis de paramoteur. C’est avec ce dernier que je m’installe comme photographe aérien. Je me suis depuis davantage spécialisé en photographie animalière, et j’ai réalisé dans cet objectif, bon nombre de voyages dans les parcs nationaux, notamment au Kenya, en Tanzanie, en Zambie, au Zimbabwe, en RD Congo, en Inde ou au Népal. Entre 2001 et 2003, je travaille au Parc zoologique d’Amnéville (57), où j’encadre les actions pédagogiques et de conservation des espèces menacées. Puis à Londres pour Save the Rhino International, je coordonne un an et demi durant une campagne européenne de sensibilisation et de collecte de fonds pour les rhinocéros qui récoltera plus de 750 000€. J’obtiens en parallèle un diplôme en ligne auprès d’une université sud africaine sur le comportement des primates africains, et un autre de gestion de la faune sauvage. De retour en parc zoologique, je crée en parallèle en 2005 une organisation non gouvernementale de conservation des espèces animales menacées et de développement nommée Awely, dont je prends bénévolement la direction.

Awely a compté jusqu’à six salariés en Europe et une douzaine de programmes en Afrique, Asie et Amérique du Sud. Notre spécialité, les problématiques liées à la coexistence entre humains et faune sauvage : éléphants et tigres principalement, et la conservation des bonobos et des gorilles. Nous coordonnons également un programme en faveur des forêts de polylepis, les forêts les plus hautes du monde au Pérou. Je présente ce projet dans un film que vous pouvez voir ici. Nous continuons à proposer notre expertise en matière de coexistence, désormais avec les carnivores au sens large et en 2019 et 2020, particulièrement sur les tigres et les léopards.

Cette expérience comme les précédentes, m’ont permis et me permettent encore de répondre à mon intense besoin de liberté et de réaliser l’ensemble de mes objectifs tout en respectant mes valeurs.

Renaud Fulconis - Mon parcours

Par ailleurs passionné de voyages (j’ai déjà visité près de 80 pays), j’ai choisi de les partager sur le site Des pas sur Terre où j’écris des articles quand je m’accorde le temps nécessaire pour cela.

Depuis février, je suis le responsable de Saïga, le secteur Conservation et Biodiversité appartenant à l’agence de voyages lyonnaise Secret Planet. J’encadre notamment pour Saïga deux voyages à la rencontre des tigres dans le sud du Népal et un autre « Sur les traces des panthères des neiges » dans les montagnes du Ladakh en Inde. Ce dernier a été nominé par le magazine Grands Reportages pour le prix du meilleur voyage d’aventure 2019.

Pour devenir coach professionnel, j’ai suivi une formation certifiante auprès d’ Espace Transitions, une école de coaching à Tours (37). Cette formation expérientielle, m’a permis de vivre et de mettre en application l’ensemble des outils enseignés. J’ai obtenu ma certification en juin 2019. J’ai par la suite effectué, toujours auprès d’Espace Transitions, une formation complémentaire sur une période de six mois en coaching en intelligence collective, afin d’accompagner les équipes en entreprise.

J’ai obtenu le titre à finalité professionnelle de coach professionnel niveau II, code NSF 315, auprès de l’école française de coaching le 26 juin dernier.

Je suis spécialisé en coaching de vie et en thérapie de couple.  Je propose aussi du coaching mental à destination des sportifs, des aventuriers, et interviens auprès des dirigeants, managers et équipes en coaching en entreprise.

J’accompagne les personnes depuis octobre 2018. J’espère pouvoir bientôt le faire avec vous.

Et quand je ne suis ni coach, ni Président d’association de Conservation des espèces animales menacées, ni responsable de Saïga, je fais du Trail en compétition, des treks en montagne, du paramoteur, du VTT, de la natation et puis je lis, beaucoup. Mes sujets de prédilection sont la liberté d’expression, les droits humains, la géopolitique, l’évolution, l’estime de soi, l’aventure et le voyage…

Ma compagne et moi préparons actuellement une expédition à pied sur le lac Baïkal en Sibérie, à l’hiver 2021.
Elle a pour nom : On va marcher sur le lac.

*La plus célèbre course de la discipline au cours de laquelle on enchaîne 4 km de natation, 180 km de vélo puis un marathon (42,1 km de course à pied).

Renaud Fulconis - Mon parcours