Article

Se sentir bien !

Renaud Fulconis - Se sentir bien !

Être (davantage) satisfait, au travail comme dans sa vie personnelle, c’est possible !

Afin d’être satisfait, bien dans ses pompes et avec les autres, il est fondamental de commencer par prendre soin de soi.

Dans l’avion, avant le décollage vous vous souvenez ? Les consignes de sécurité vous expliquent qu’en cas de dépressurisation de la cabine, il faut placer le masque à oxygène sur votre visage, avant de le placer sur celui des enfants qui vous accompagnent peut-être. C’est clair non ? Impossible de prendre soin de son entourage si les conditions pour soi-même ne sont pas favorables.

Pourtant, pour certains d’entre nous, il s’agit là d’une dynamique particulièrement complexe à mettre en place et ce pour une raison simple. Bien des enfants grandissent en entendant que s’intéresser à soi et prendre soin de soi, c’est égoïste et même parfois, c’est mal ! Difficile alors de s’extraire de messages contraignants aussi forts à l’âge adulte. Certains d’entre nous sont convaincus que pour être apprécié, aimé et respecté, il faut avant tout s’occuper des autres, même si au passage, ces derniers ne nous ont rien demandé.

Alors bien sûr, s’occuper des autres fait du bien, mais en aucun cas si on ne prend pas soin de soi, au préalable !


Voici quelques pistes pour prendre soin de soi, et se sentir mieux, se sentir satisfait :

Agir

Je le répète une fois encore, après l’avoir expliqué dans l’article sur le sujet, passer à l’action et ne canaliser son énergie que sur ce qui dépend de nous permet le lâcher prise. Vouloir tout contrôler est impossible, et contre-productif. Le comprendre et se l’approprier change la vie. Il s’agit là d’une étape fondamentale pour développer ou renforcer l’affirmation et l’estime de soi, et se sentir mieux.

Donner du sens à l’action

On sait aujourd’hui que donner du sens à ce qu’on fait prime sur la quête du bonheur. Les salariés les mieux dans leur poste et les plus productifs, sont celles et ceux qui ont la conviction de faire ce qu’ils font pour quelque chose ayant du sens. Pas nécessaire qu’il s’agisse d’un travail permettant de changer radicalement le monde, le simple fait de savoir que nos actes permettent une amélioration quelconque et produisent des résultats positifs pour quelqu’un peut tout changer. Ainsi, introduisez du sens dans votre quotidien, au bureau comme à la maison. Si vous êtes un manager, motivez votre équipe autour du sens. Permettez aux membres de cette dernière de le visualiser clairement, et les résultats suivront. En un mot, engagez-vous, c’est un formidable moyen de développer votre confiance en soi, comme votre empathie, et de recevoir celle des autres en retour.

Accordez vous le temps qu’il faut

Ne pas avoir le temps d’appeler quelqu’un n’a pas de sens.
Même le président, ses ministres, les grands patrons, les stars de ciné ou les grands sportifs dont les agendas sont bien chargés peuvent trouver le temps d’appeler un ami. Tout le monde peut. Pour chacun de nous, partout dans le monde, la journée est composée de 24 heures. Au cours de chacune de nos journées, il nous incombe de caser ce qui nous semble essentiel. Ainsi, on y place les impératifs. Ce qui est obligatoire comme de travailler, de nous occuper de nos enfants et de prendre nos repas, et ensuite tout le reste. Libre à nous donc d’arranger notre temps en fonction des nos obligations, et de nos priorités. C’est alors qu’on remplace le « je n’ai pas le temps » par « je ne prends pas le temps ». Et là pas de problème, nous avons toutes et tous la liberté de nous organiser afin que cela nous convienne, quoi qu’en pensent les autres. S’approprier la responsabilité de ce que nous faisons du temps fait grandir ! Ainsi, voir le temps ou prendre le temps apaise ; quand courir après lui asservit sans doute. Je rejoins Sylvain Tesson quand dans « Les forêts de Sibérie » il se demande « … si la liberté consistait à posséder le temps ».

Laisser tomber (au moins un peu) télévision, et smartphone

Alors, si posséder du temps rendait libre, pourquoi ne pas faire le point sur les activités chronophages dont vous pourriez aisément vous passer ? Faites la liste du temps que vous consacrez à chacune d’elles, et évaluez leurs aspects positifs et négatifs… Il est plus que probable que le temps passé devant la télé, comme sur votre smartphone puisse être considérablement réduit. Que diriez-vous de commencer par désactiver les notifications ? Que diriez-vous aussi d’interdire au téléphone d’entrer dans les chambres ? Faites ensuite la liste de tout ce que vous pourriez faire à la place : appeler ou voir des proches, aller marcher dans la nature, faire du sport, prendre enfin un livre, préparer un petit plat pour vous même ou ceux que vous aimez, jouer avec vos enfants, méditer…

Vous détacher de votre téléphone est sans doute le moyen le plus accessible pour vous faire du bien, comme à ceux qui vous entourent, avec des bénéfices immédiats.

Faites des pauses

Plus de doutes aujourd’hui, pour être productif, disponible et bien dans sa peau, il faut s’accorder des pauses. Vous avez tout à y gagner, comme vos proches, votre manager, votre patron. Bien s’organiser pour travailler moins permet de travailler mieux, et pas l’inverse. Passer des heures au bureau sans arrêt, et assis de surcroit, est contre productif. Dans la mesure du possible, évitez la position assise prolongée. Travaillez sur un ballon et si vous n’avez qu’une chaise, aménagez votre espace pour être confortable, un peu comme à la maison. Et levez-vous régulièrement, marchez, étirez-vous, même si ce n’est que quelque minutes par heure. Et si vous êtes débordé(e), sous pression, et que votre agenda ne désemplit pas, posez votre journée. C’est le meilleur service que vous puissiez vous rendre, comme à votre employeur. Si si !

Pensez, et agissez positif

On sait désormais qu’il faut quatre à cinq actes positifs pour contrer un acte négatif. Il en est de même dans notre communication orale. Si vous critiquez fortement l’un de vos salariés, il vous faudra formuler quatre à cinq aspects positifs de son travail pour qu’il puisse considérer ce dernier de manière neutre. Ainsi, s’il n’est pas question de n’évoquer que ce qui va bien, il est important de garder en tête qu’à l’inverse, tout ne va pas toujours si mal qu’on le dit. Les choses sont rarement (jamais ?) noires ou blanches. La vérité se trouve le plus souvent entre les deux.

Pour agir efficacement, il est nécessaire d’envisager les choses de manière positive. A quoi bon en effet, se donner du mal si c’est perdu d’avance ? En voyant les choses plus positivement et en l’exprimant ainsi, on motive ses troupes, on réduit son stress et on se fait du bien.

Mangez sainement

Ce n’est plus un secret pour personne, prendre soin de son corps commence par ce que nous mangeons. C’est d’autant plus bénéfique que se faire du bien en mangeant sainement contribue également à entretenir notre moral. Les incontournables conseils se retrouvent partout, et il est bon d’en tenir compte. Parmi eux on peut citer : privilégiez les bons aliments (et si possible laisser tomber les autres) ; favoriser les produits frais, locaux, et de saison.  Et puis bien sûr, l’un des meilleurs services à se rendre est d’éliminer le sucre. Car rappelons-le, le sucre ajouté est un poison, rien d’autre ! Et comme il est préférable de ne pas consommer de produits trop transformés, prenez la peine de cuisiner, cela aussi fait un bien fou.

Faites du sport

L’activité physique a des effets considérables sur votre santé. Les bénéfices sont multiples. Elle aide à conserver la ligne, limite les risques de nombreuses maladies, contribue au renforcement du système immunitaire, favorise le sommeil ou encore a des effets favorables sur la gestion du stress. Et si courir, nager ou faire un tennis n’a jamais été votre truc, la marche elle aussi a des effets bénéfiques. Un minimum d’une demi-heure par jour serait l’idéal.

Pensez à la sieste

Les multiples sollicitations, auxquelles nous avons le plus souvent bien du mal à résister, seraient en grande partie à l’origine de la réduction de notre temps de sommeil. Si une durée de sommeil de 8h30 environ par nuit semble être la bonne moyenne, nous accordons d’après Santé Publique France, moins de 7 heures désormais : 6h42 en semaine, et 7h26 les jour de repos. À fortiori, prendre un peu de temps pour la sieste d’après déjeuner regonfle les batteries. Inutile d’y passer plus d’une demi-heure, 20 minutes me suffisent par exemple. Je suis toujours stupéfait de réaliser les bénéfices retirés de ce temps de pause quand je peux me l’accorder. C’est comme de démarrer une seconde journée.

Vivez dans le présent

Profitez de l’instant et de ceux que vous aimez. Faites leur plaisir en vous faisant plaisir ! Pour vivre dans le présent et arrêter de ressasser ou de vous projeter sans cesse, les conseils précédents vous ouvriront les premières portes. Notez vos plaisirs du jour dans un carnet. Cela tient souvent à peu de choses.

Méditez

La pratique de la méditation attire l’attention de la science depuis bien longtemps. Ses adeptes sont chaque année plus nombreux et pour cause, ses bienfaits sont multiples et durables. On sait aujourd’hui que méditer permet de réduire les effets négatifs du stress comme de mieux le gérer. Méditer permet aussi d’améliorer sa concentration, de réduire la douleur et d’améliorer le sommeil. Parmi ses bénéfices, notons également qu’en contribuant à améliorer notre humeur, elle nous rend plus disponible, mais aussi plus à l’écoute des autres, et améliorer ainsi nos relations avec eux.

La méditation est l’un des piliers de mes accompagnements en coaching. Si je n’y ai pas systématiquement recours, je la propose généralement, et celles et ceux qui s’y adonnent alors en tirent le plus souvent des bénéfices rapides. En effet, elle permet de s’autoriser à prendre du temps pour soi, et à écouter et ressentir les réactions de son corps.

Vous aimeriez vous y mettre ? Voici ici des conseils pour commencer. Pourquoi ne pas également télécharger l’application Petit Bambou, et vous laisser porter. N’hésitez pas à proposer parfois à vos enfants de se joindre à vous pour une séance.

Un travail fondamental dans mes séances de coaching.

Ces questions sont abordées lors de mes sessions de coaching. Que ce soit avec des particuliers ou en entreprises, prendre soin de soi est un fil conducteur nécessaire quand s’opère un changement. Certains de ces points sont évoqués en détails, et les échanges peuvent s’orienter autour de certains aspects permettant d’y accéder, si c’est approprié.

Un commentaire, une question ? Écrivez moi


Pour aller plus loin
 :
Revenez ici régulièrement pour lire la suite ou contactez-moi pour bénéficier d’une première séance gratuite. L’occasion de faire le point sur votre situation et d’envisager si vous le souhaitez, que je vous accompagne pour une session de coaching.

Donner du sens à l’action

Donner un sens à sa vie
Cerveau & Psycho – Octobre 2019

S’accorder du temps

Sylvain Tesson
Dans les forêts de Sibérie
Folio – Mars 2014

Manger sainement

Thierry Soucart
La meilleure façon de manger
Nouvelle Edition – Mai 2015

Damon Gameau
SugarLand
Thierry Soucar Ed – Mars 2018

Youtube
Le sucre : Attention danger
Investigations – Décembre 2015

Faites du sport

Fabien Leblond
Je n’ai pas le temps… de faire du sport
Amphora – Septembre 2018

Sommeil et sieste

Grand bien vous fasse
Les bienfaits de la sieste
Podcast France Inter – Juin 2019

Pourquoi sommes-nous si fatigués ?
Philosophie Magazine N°134 – Novembre 2019

Diane B. Boivin
Le sommeil et vous
Le livre de poche – Octobre 2014

Brice Faraut
Sauvés par la sieste
Acte Sud – Mars 2019

Méditez

Christophe André
Méditer, jour après jour
Editions de l’iconoclaste – Septembre 2011

Eline Snel
Calme et attentif comme une grenouille, la méditation pour les enfants (Livre + CD)
Les Arènes – Août 2017

Christophe André
Le temps de méditer
Podcast France Inter – samedi 19h30